Merci de ne pas marcher sur la pelouse

Publié le par Arpenteur

En ce mois de juin, la Suisse va vivre l’évènement sportif européen le plus important du mois de juin. Et en vrai. Oui, oui en vrai de vrai, et pas en regardant à la télévision des trucs qui se passent chez les autres.

Oui… En juin, il y a un tournoi de football, même que  ça s’appelle l’UEFA EURO 2008TM, pour les grands spécialistes. Et si tu l'appelles autrement tu as toutes les chances de finir en prison à te faire tarauder la cage à pétolle avec des restes de gobelet en plastic d'une bière non officielle... Alors attention, les gars, attention, allez pas rogner le milliard et quelques de bénéfice prévu par l'UEFA EURO 2008TM
Le football est un sport très populaire (et qui rapporte gros) et si vous ne le saviez pas, c’est que vous n'avez pas besoin d'argent, et que vous n’aimez pas l’odeur du gazon après l’orage.
Donc, de très nombreux footballeurs vont venir en Suisse, avec du gel dans les cheveux, du scotch sur les chevilles, et un numéro dans le dos. Ils vont prendre un match après l’autre, jouer en équipe, faire un bon début de deuxième mi-temps, et manquer de réalisme à la conclusion.
Les joueurs de foot sont en principe suivis par leurs supporters qui n’ont pas la télévision. Les autres restent chez eux, car on voit quand même mieux, certes, mais on boit quand même moins. Quoique…
Et qu’est ce que ce petit tournoi va changer dans la vie quotidienne des Suisses, me direz-vous ?
Eh bien tout. Pendant un mois, le pays va vivre dans l’euphorie du sport, de la fête, de la convivialité et de l’accueil.
Oui, le Suisse est jovial, accueillant, convivial, et adore faire la fête, c’est sûr qu’il va en profiter, et en faire profiter tous ses visiteurs…
Mais faudra pas abuser non plus : en raison d’une épidémie de rougeole, l’Office fédéral de la santé publique recommande la prudence : dans les stades, les supporters ont constamment la bouche ouverte, le risque de contamination est donc très élevé.
Craintif de nature, soucieux de sa santé, et surtout voulant éviter d’être contaminé par des étrangers, même européens, qui auraient profité de cette compétition pour envahir le pays, le Suisse préférera sans doute regarder les matchs chez lui. Ou, pour les moins peureux, dans les bistros.
Par exemple, à Zurich, où les bars auront interdiction d’installer des haut-parleurs, des projecteurs et des écrans, afin d’éviter les attroupements et les nuisances sonores. Si, si…
Le Suisse pourrait aussi profiter de l’occasion pour partir à la découverte de son voisin autrichien puisque le tournoi aura aussi lieu là-bas. Toutefois, en raison des risques d’encéphalite à tiques, l’Office fédéral de la santé publique recommande à tous les supporters se rendant en Autriche de se faire vacciner.
Bon, ok, on va rester en Suisse alors, et aller fêter l’événement dans les bistros, mais pas à Zurich... A Genève, par exemple ? Oui, pourquoi pas, mais il est bon de savoir que suite à un arrêté du Conseil d’Etat, les cafés et restaurants n’y seront ouvert qu’une demi-heure (moins qu’une seule mi-temps) après la fin des matchs. Si, si…
Mais rassure-toi cher supporter suisse ou d’ailleurs. Si les bistros sont fermés, tu pourras aller faire la fête dans la rue, comme il se doit, avec force drapeaux, et tourner avec ta voiture en klaxonnant ta joie frénétiquement. C’est ça la fête du foot aussi. Mais pas plus d’une heure, je me recommande… après, tu seras amendable... Et ne t’avise pas d’agiter un drapeau par la fenêtre… seul les petits drapeaux « spécial voiture » sont autorisés… Si, si…
Ne fais pas cette tête, parce qu’après ce sera la fête en musique toute la nuit, sur les places de toutes les villes qui installent des grands écrans pour les matchs, et organisent ensuite concerts… Mais en fait non, les concerts ont tous été annulés, pour éviter les nuisances sonores. Si, si…
Alors amis fans de foot d’ici et d’ailleurs, restez bien chez vous, parce qu’en plus la météo risque de ne pas être clémente. En effet, certains spécialistes annoncent un mois de juin « globalement humide et localement sec ». Si, si…
Allez, que la fête soit belle !
Bienvenue en Suisse… quand même...
« Humeur » consternée, par Arpenteur, sergent-major depuis 1971
(c)photo arpenteur2006 - dortmund, allemagne
PS 1 : toi étranger qui me lit, je te jure, on est pas tous comme ça…
PS 2 : et toi qui doute de la véracité de tout cela, et il y a de quoi…c’est ici et

Publié dans Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pb-r 05/07/2008 00:09

Heureusement que je l'ai lu "après"... sinon j'aurais fait que rigoler en regardant les matchs ! "Le Matin" On Line fait très fort ! Merci pour le lien...;-)

Roland Ivy 24/06/2008 15:03

Je n'irai ni à l'un ni à l'autre mais je crois que j'aurais préféré venir chez toi voir l'euro plutôt que les JO à Pékin...C'est assez politiquement correct comme commentaire ?

Oncle Dan 17/06/2008 13:36

Tout cela est vrai. J'habite près de la Suisse et c'est globalement humide.

Cerise 12/06/2008 09:41

et maintenant que la Suisse est éliminée, les autorités vont-elles tolérer que les autres équipes poursuivent la compétition ?

Arpenteur 12/06/2008 22:13


oui, pour autant que les joueurs remettent les brins de gazon bien verticaux après les matchs...
mais si ils ne le font pas, je ne cafterai pas.
quel la fête continue, les autorités n'ont pas encore réussi à la gâcher


Chris 11/06/2008 21:28

Suisse ou pas, tu es toujours IMPAYABLE !!!....Si, si ...Splendide !