Don’t wanna be Oooobama self…

Publié le par Arpenteur

Voilà quelques jours, c’est arrivé. Tout le monde dit que c’est historique, que les temps ont changé, que yes we can, et que la planète est sauvée… Je crois qu’il est important de jeter un seau d’eau glacée sur cette frénésie quasi copulatoire et messianique…
Parce que si on fait bien gaffe, rien n’a changé.
C’est le schéma classique. George le gosse de riche se goinfre pendant huit ans, dégueulant du bretzel sur la moquette, et faisant la bombe partout où ça lui chante, puis quand la fête est finie, il retourne chez papa-maman la queue entre les jambes.
Et comme d’habitude, c’est un black qui se tape le sale boulot et qui doit tout ranger. Et mettre de l’ordre dans tous les recoins d’un bureau c’est pas évident, surtout quand il est ovale, alors imaginez avec une planète, toute ronde, et qui tourne en plus.
Alors le petit Obama, quand il s’est rendu compte du bordel qu’il avait à ranger, forcément il a hésité. Mais il ne pouvait plus reculer. Il avait déjà la main sur la bible. Et au moment de prêter serment, il a bredouillé.
Pour être toujours au plus près de l’information, les Virgules ont mandaté Pierre-Mouloud Mac Rodriguez professeur de scrapbooking en milieu naturel à l’Université de Saint-Triphon pour analyser les raisons de cette déconcentration fort peu présidentielle. Voici quelques-unes de ses conclusions :
1. parce qu’Obama a aperçu une lueur de lucidité dans le regard de Deubelyou (hypothèse rapidement réfutée après visionnage d’un ralenti au microscope électronique, pas le moindre neurone n’était visible)
2. parce qu’il a vu que les Clinton étaient là (il a buté sur le faithfully, qui veut dire fidèlement en américain de la capitale)
3. parce que quelqu’un dans la foule a crié « tu veux un bretzel ? »
4. parce qu’il s’est rendu compte que la dernière chose qu’il pourra encore faire tout seul, et encore c’est pas sûr, c’est aller chier le matin, le pantalon sur les chevilles, comme vous et moi (et comme vous aussi les filles, on le sait très bien, ne dîtes pas le contraire)… Casse moins la baraque du coup l’Obama…
Quoi qu’il en soit, ce petit balbutiement ne remet constitutionnellement pas en cause son engagement, si ce n’est peut-être auprès de sa femme, puisque pour conclure il demande l’aide d’un gode… mais cela ne nous regarde pas.
Or donc par conséquent, il en découle subséquemment que depuis une semaine, il y a un chômeur de plus aux Etats-Unis. Enfin, considérer comme chômeur quelqu’un qui n’a jamais bossé, je sais pas si on peut le faire. Toutefois, il devra maintenant se trouver un vrai travail, parce qu’il n’est pas sûr que les pots-de-vins qui lui ont été versés par les marchands d’armes et autres pétroliers, suffisent à assurer son pouvoir d’achat.
Malheureusement pour notre ami Bush ce n’est pas une période très favorable pour l’embauche. Seul solution, fonder sa propre entreprise.
Il pourrait par exemple se lancer dans le spectacle. Son show « pyrotechnique et magie » de Bagdad fut d’ailleurs d’une qualité rare. FoxNews a battu des records d’audience, notamment lorsqu’il a transformé l’hôpital Gingolph Al-Souflaki en une grosse boule verte du plus belle effet.
Siegfried&Roy vont devoir s’accrocher à leur lifting face à cette nouvelle concurrence…
Ou sinon, Bush pourrait s’essayer au sport de combat. Déjà champion irakien de double esquive à la savate, il pourrait remettre en jeu son titre dans un magasin de chaussures... De nombreuses marques sont prêtes à sponsoriser l’événement.
Mais finalement, laissons le plutôt rentrer peinard chez lui, en espérant qu’un de ses chevaux ait le bon goût de piétiner par accident son sourire niais … Plus de retraite… Ce serait déjà une dépense de moins dans le budget de l’état non ?
Pour le reste, après mûre réflexion je crois qui si… Il y a vraiment quelque chose qui a changé…
A la maison blanche, je parie qu’il y a des femmes de ménage, blanches, justement (entre autres). Imaginez des femmes de ménage blanches au service d’une famille noire, qui se trouve être les présidents de la Maison Blanche, et de tout ce qui va avec…
Franchement, on vous aurait dit ça il y a 100, 50, ou même 5 ans, vous auriez dit : « t’es con ou quoi ? ».
Y a pas à dire, ils sont vraiment forts à Hollywood…
Vous verrez un jour ils vont inventer un film où les deux plus grandes tours de New York se font descendre par des avions de ligne…
« Virgule » qui dépasse la fiction, par arpenteur, politologue depuis 1971

(c)photo arpenteur2004 - New York 

Publié dans Virgules

Commenter cet article

choule[bnkr] 10/02/2009 10:14

encore excellent et j'ai bien ri. Ca fait un peu echo au texte "Enfin nègre" de Nabe. Obama, élu pour ranger le merdier.

chris 06/02/2009 12:25

Magnifique ! ...voir mon article " à propos d'Obama " ...ça , c'est du blog !

Marie 03/02/2009 14:32

Cent dollars d'amende c'est moins cher que cent trente-cinq euros, non ? envoyons nos chiens ....

Arpenteur 03/02/2009 18:45


...?


louis 03/02/2009 11:04

Très bien. Mais moi je veux croire au père Noël et garder mes yeux d'enfant !!! Yes he can

louise 03/02/2009 10:13

tu es joueur ! tu tiens vraiment à te mettre toute la blogsophère à dos. Mais si le monde a changé. Comment cela ça ne se voit pas ? On te le dit alors tu le vois, un point c'est tout.