Je vais crackers

Publié le par Arpenteur

Tout le monde a son petit bruit fétiche, le son qui l'exaspère au plus haut point, au point d'orgue devrais-je dire.

Moi c'est les chips.

Pas les chips partagées entre amis autour d'un jovial apéro, où personne n'ose jamais prendre la dernière. Non.

Les chips grignotées en solo, dans un lieu bien tranquille, celles dégustées avec lenteur et délectation, en fouillant bien au fond du sachet pour trouver la plus grosse que l'on fera craquer délicatement, mais de façon délibérément sonore dans sa bouche, pour la manger en plusieurs morceaux, histoire de faire durer le plaisir, et mon calvaire.

Et ainsi de suite.

L'une après l'autre, jusqu'à la fin du paquet, de la plus grosse à la plus petite, dans un interminable croustillement, tout en se léchant goulûment les doigts entre chaque plongée dans le sachet (pourquoi d'ailleurs sont-ils systématiquement dans le plastic le plus bruyant qui soit ?).

Et dire qu'il y a même des experts en marketing qui font des recherches pour rendre les chips encore plus craquantes, et qui s'en servent comme argument publicitaire. Et bien ceux-ci, comme tous ceux qui grignotent, j'ai envie de leur planter mon stylo dans les yeux, lentement, pour les sortir de leurs orbites, l'un après l'autre, et remplacer leur insupportable « crr, crr, crr... », par un « plop » délicieux. Puis les jeter au fond du paquet, secouer le tout (bruyamment, évidemment) pour récupérer tout le sel et la moindre petite miette, et leur faire goûter ce nouveau délice oculaire culinaire qui glisse tout seul au fond de la gorge.

Et ce dans un silence apaisant, qui laisse autrui bien tranquille, pour lire, écrire, regarder un film, dormir, ou juste arpenter la vie, sans risquer de péter les plombs.

Tout le monde a son bruit, non ? Vous c'est quoi ?

Moi c'est les chips?

« Humeur » gastronomique, par Arpenteur, ophtalmologue depuis 1971

Publié dans Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie 25/02/2009 20:33

Le grincement de dents, c'est horripilant !!!

Le pois chiche noir 22/07/2006 17:00

Le bruit produit par quelqu'un qui déglutit, le bruit d'un nez plein de poils et/ou de crottes bien sèches qui siffle, le ronflement intempestif de madame en pleine nuit - oui, les femmes ronflent aussi! -, bref: les sources de désagréments sonores sont innombrables. Le silence... et dors!

Slanka 20/07/2006 22:00

Le bruit du mec qui se gratte le sourcil de sa main droite quand il lit (et il lit tout le temps !), les fruits-à-pain qui tombent sur les toits en tôles des cases la nuit (bon ok ça c’est chez ma soeur en Guadeloupe, mais bon, c’est terrible ce bruit-là, nocturne et récurrent), tous les petits bips exaspérants des connards qui jouent à je sais pas quoi sur leur téléphone portable dans le métro, les hobni de voitures (les horripilants bruits non identifiés), le passage trop matinal des camions-poubelles qui récupèrent les milliards de bouteilles des bars de ma butte dès potron-minet, d’ailleurs les feulements bizarres des chats en rut dans la nuit aussi c’est insupportable, les beuglements quotidiens de mon irresponsable informatique, pire que les chips au cinéma, les bonnes âmes qui mettent deux plombes à défaire le bruyant papier de leur friandise, bonbon et autres bout de gras bien enveloppé, vague souvenir de craie crispante et autre ongle agaçant sur le tableau noir... bon ben voilà pour mes petits bruits à moi... c’est malin, rien que d’y repenser, je me sens toute tendue...!!! :)

Jean-Christophe Heckers 20/07/2006 16:19

Personne n'aurait un petit bout de chocolat pas fondu ?

STV. 20/07/2006 12:08

En cette période de plage, je citerais le crissement des galets quand on marche dessus. C'est une horreur. Le frisson me parcoure l'échine du doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Du coup je cherche les plages de sable. Môsieur STV a des goûts de luxe.