Sur nos monts quand le soleil...

Publié le par Arpenteur

En ces jours festifs, où les allées des centres commerciaux à l’air conditionné si accueillant, se sont remplies de stands de feux d’artifice, et de drapeaux rouges à croix blanche, voire de jolies guirlandes des drapeaux cantonaux, je me suis demandé pourquoi le drapeau suisse était comme ça, et pas autrement, c’est-à-dire « croix blanche dans un carré rouge ». 

La réponse m’a sauté aux yeux tel une sauterelle affolée devant ma tondeuse à gazon. Ce drapeau, compromis helvétique par excellence, est censé représenter toutes les sensibilités du pays pour que chacun s’y reconnaisse, ce qui permet à un paysan catholique du fin fond du val d’Anniviers, d’avoir quelque chose en commun avec un banquier protestant zurichois. 

D’abord, le drapeau est carré, ce qui est assez rare de par le monde, tout comme les Suisses. Ben oui, on est pas beaucoup, il faut le reconnaître. Mais pourquoi carré ? Juste pour pouvoir dire « Y en a point comme nous » lors des championnats du monde de drapeaux ? Non. Carré car le Suisse, le suisse allemand en particulier, est carré. Tout doit être « tip top alles in Ordnung », et le carré, avec tous ses angles droits (j’ai pas dit « de droite »), et ses quatre côtés égaux, on ne peut faire mieux. Et quatre côté égaux pour les quatre langues nationales peut-être, même si ça c’est plutôt un hasard… 

Et pourquoi qu’il est rouge ce carré ? Pour qu’on le voie bien, et qu’on voit bien que c’est un carré et qu’en Suisse « tout il toit t’être tip top alles in Ordnung gall » ? Survivance d’un précommunisme latent depuis le Moyen-Age ? Symbole du sang versé par les mercenaires au service des armées de toute l’Europe, avant de devenir les banquiers des belligérants ? Non. 

Rouge comme les joues d’un paysan uranais, ou d’un vigneron vaudois. Pour peu que la température dépasse les 3 degrés, chacun d’eux voit le matin dans sa glace un petit rappel de son drapeau national sur sa joue. 

La croix ? Je précise que cette croix est faite de 5 carrés (encore) égaux (encore). Sans doute un rappel du carré rouge, pour ne pas oublier, que « tout il toit t’être tip top alles in Ordnung gall ». Et pourquoi 5 carrés ? 5 comme les cinq doigts de la main avec laquelle on vote ? Ou 5 comme le nombre de penalties que l’équipe nationale aurait pu rater si ils avaient pu jouer jusqu’au bout ?

Et elle est blanche la croix. Blanche comme les monts enneigés, où l’or blanc coule à flot, blanche comme les dents du type aux joues rouges qui te vend ton forfait (enfin, on suppose car en principe il sourit pas). Ou blanche comme une conscience qu’on veut croire immaculée ? 

Une chose est certaine, mes voisins ne se sont pas posés de questions lorsqu’ils ont planté, comme chaque année, leur 26 petits drapeaux suisses, comme les 26 cantons, dans toute leur pelouse, rasée de près, tip top alles in Ordnung. 

Et hier soir dans mon lit, en entendant le fils de l’autre voisin et ses copains skin-heads décapsuler leurs bières au bord de la piscine parentale au son d’un charmant « skin rock » allemand, entonnant de temps à autre l’hymne national, j’étais malgré tout ça et le reste, vachement (ben oui, c’est le seul adverbe qui convienne à ce post, non ?) content d’être ici… où finalement, chacun est libre de faire ce qu’il veut… 

«Pourquoi» carré, par Arpenteur, géomètre depuis 1971

(c)photo arpenteur2003

Publié dans Pourquoi

Commenter cet article

Anceps 18/01/2007 15:46

Loin de moi l\\\'envie de jouer au trouble fête, mais je ne peux laisser dire une telle contre-vérité sans réagir :
Non ! la croix de notre drapeau n\\\'est pas composée de 5 carrés identiques - pas même de 5 carrés, tout court. C\\\'est dans un arrêté fédéral (http://www.admin.ch/ch/f/rs/111/a1.html) : c\\\'est en proportion de 6 pour 7 ! (Plus long que large.) Mais je confirme, les Suisses-allemands sont carrés.
Bon, je prends le risque de me faire mal voir en me faisant de la pub, mais ce billet étant ancien, on dira que ça va quand même. Pour d\\\'autres détails sur le sujet, je recommande ainsi 3 de mes billets :
http://anceps.canalblog.com/archives/2006/06/22/2143493.html
http://anceps.canalblog.com/archives/2006/08/01/2393918.html
http://anceps.canalblog.com/archives/2006/08/01/2394387.html

Arpenteur 19/01/2007 12:46

Merci pour ces précisions.Il est évident qu'il devait exister un arrêté fédéral à ce sujet, j'aurais mieux fait d'y penser, au lien d'extrapoler.

Julien 06/08/2006 17:23

Intéressante interprétation Arpenteur, me voila instruit!

Jean-Christophe Heckers 04/08/2006 13:02

Ah! Voilà une page capitale à quelques jours d'un petit périple chez vous autres Helvètes.1- Comme tout bon Français j'ignorais la date de votre fête nationale.2- Comme tout bon (etc.), je méconnaissais votre hymne national, qui au moins n'est pas barbare comme (euh... vaut mieux que je me taise, avant de tomber sous le coup de la loi).Mais... Ah, j'y pense... c'est que je vais venir en train...

raph 02/08/2006 18:34

oui mais est-ce que c'est toi qui signe "L'arpenteur" dans l'hebdomadaire que le monde, et même un peu l'univers, nous envie, coopération?

Arpenteur 03/08/2006 08:26

Ah non, je dois avouer que je ne pige pas... dans les deux sens du terme. Sans doute devrai-je lire plus souvent ce merveilleux coopération... Je vais de ce pas aller étriper et laisser sécher dans une armoire frigorifique d'un centre COOP cet usurpateur

STV. 02/08/2006 14:57

Un jour, je finirais en Suisse. Si si. Depuis le temps que je le dis...