Tour de cons drôles, ici vol ouaneteurtitou

Publié le par Arpenteur

« Les temps sont proches mes frères et sœurs, où pour éviter les foudres divines d’un ènième Patriot Act quelconque, nous devrons prendre l’avion dans le plus simple appareil, vu que les plus simples appareils n’y sont plus admis, dans l’appareil. 

Certes, être dans le plus simple appareil a toujours été plus pratique pour atteindre le ciel, le septième notamment, mais n’est-ce pas là commettre le péché de luxure. Alors renoncez, mes frères et sœurs à vous envoyer en l’air. C’est une activité bien trop dangereuse qui pourrait vous ouvrir les portes de l’enfer aussi facilement que l’on laisse le tube de dentifrice ouvert sur le lavabo de toilettes, où je le rappelle, il est interdit de fumer. Merci d’avoir choisi Paradise airlines. » 

Voilà où vont nous mener les nouvelles règles sécuritaires dans le transport aérien. 

Alors que chacun sait que dans un avion c’est l’avion qui est dangereux, et pas le dentifrice. Un avion, c’est pareil à un énorme tas de ferraille la plus fine et légère possible, qui tient ensemble par des milliers de petites vis, dont la défaillance d’une seule est bien plus dangereuse qu’un gel pour les cheveux. En plus il y a plein d’appareils compliqués avec des fils et des petites loupiotes, comme à Noël, tout pareil. Et les aéroports n’ont pas leur pareil pour nous cacher tout ça avec de jolies peintures, et en nous faisant entrer par un tunnel, juste pour pas que vous voyiez les vis et la rouille et que vous posiez des questions.

Mais ce danger là, c’est pas pareil. Il ne permet pas de justifier l’envoi d’appareils pour rendre une ville pareille à un désert. 

Alors qu’au pire, votre tube de gel pourrait permettre de colmater les trous, mais on vous laisse même pas les prendre. 

Quand la paranoïa n’a plus de limites, heureusement que certains contrôleurs aérien savent raison garder, et nous remettre les pieds sur terre, qui je le rappelle est une expression ancienne pour dire « faire atterrir sans encombre sur la piste B21 »… ou pas. 

Dernier appel pour le vol ouaneteurtitou, porte 17 (vol ouaneteurtitou 2e)

« Virgule » aéronautique, par Arpenteur, détecteur de métal depuis 1971

(c)photo arpenteur2006

nb: merci à Arpenteuse pour le lien

Publié dans Virgules

Commenter cet article

milouze 03/09/2006 12:20

Et moi, les avions me font toujours penser au sketch de Gad Elmaleh : "Papa, papa, on a décollé, là?" "Non, on décolle quand papa il pleure !"

Badibuh 01/09/2006 11:40

Je tiens à préciser que le dentifrice n'est pas dangereux non plus en bateau. Histoire que tout le monde le sache bien.
Pendant qu'on y est, le chewing-gum qui lave les dents ça n'existe pas, mais là je m'égare (aérienne).

STV. 31/08/2006 17:29

"Allo, tour de contrôle ?- Vous pouvez m'appeler "Tour de".- J'ai un problème, le train d'atterrissage refuse de sortir !- Et l'hôtesse de bord ?- Elle refuse de sortir aussi !- Vous allez donc sortir tout seul ce soir ?- Oui, j'en ai marre de sortir tout seul, moi !- Ah ah ah !- Nan, blague à part, le train d'atterrissage il veut VRAIMENT pas sortir."
(Extrait approximatif des "deux minutes du peuple" de François Perusse, j'ai pas pu m'en empêcher, dès qu'on parle d'avion ça me fait penser à ce sketch)