Petite page de publicité

Publié le par Arpenteur

Cela n’a sans doute échappé qu’à ceux qui sont épargnés par la télévision, mais maintenant, les spots de pub pour des aliments ou des boissons sont systématiquement suivis d’un message de conseils santé, comme par exemple : mangez 5 fruits et légumes par jour, pratiquez une activité physique régulière, couvrez-vous quand il fait froid, tenez vous à la rampe dans les escaliers, ne décapsulez pas vos bières avec un bazooka, ne vous endormez pas sur les rails du train, e pericoloso sporgersi, ou attention au chien.

A ce rythme là, les marques ne seront plus que les sponsors de messages de prévention. Ce n’est pas que ça me dérange, parce que ce dont j’ai besoin, je suis assez grand pour l’acheter sans la pub, et cela me gonfle de payer justement cette pub dans le prix du produit. Parce que ça coûte ces publicités (à faire, et encore plus à diffuser), alors inutile de croire que ces coûts ne sont pas reportés sur le produit…

Donc à l’avenir, les programmes télés ressembleront peut-être à ça :

« Alors, comment Cindy va-t-elle réagir aux images de son fiancé mangeant goulûment un yaourt aux fruits de mer, alors que voilà quelques jours, il lui avait fait une magnifique déclaration au rayon frais de l’hypermarché de l’avenue Kevin-l’Eve-Angeliste dans laquelle il reconnaissait, des trémolos dans la voix, être totalement allergique aux produits laitiers. Vous le saurez en restant avec nous, juste après cette très très très très courte page de messages sanitaires et sécuritaires. A tout de suite, ne partez pas, ciao ! » lancera un présentateur bronzé comme une médaille de troisième marche, s’accompagnant d’un signe de la main complice à notre intention.

Et apparaîtra alors un gingle scintillant, sous lequel défilera l’avertissement suivant :

« Attention, les images clignotantes à plus de 24 images secondes sont mauvaises pour la rétine si vous vous trouvez dans un environnement au taux d’humidité inférieur à 34%, et à une altitude supérieure à vert olive ».

Puis enfin, la série de messages sanisecu (on finira par les appeler comme ça, c’est beaucoup plus glam’, et personne n’aura jamais le temps de tout dire, parce que la vie du jour d’aujourd’hui et de demain c’est vraiment trop le stress).

« Attention, surtout ne traversez pas en dehors des clous, cela peut provoquer des fractures des membres inférieures voire supérieurs, des hématomes sévères de la boîte crânienne, des saignements dans les oreilles, un séjour prolongé en caisse de sapin, avec dessin de silhouette jaune sur la route, et ce particulièrement en cas de choc contre un véhicule, notamment si c’est 4x4 SUV noir et brillant, dont on rappelle qu’il est inutile en ville et que cela s’apparente plus à un substitut phallique qu’à une nécessité de la circulation routière ».

**Ce message sanitaire et sécuritaire vous est offert par Viagra, votre partenaire viril citadin le plus fiable**

Puis repasserait le gingle avertissant des dangers des images clignotantes, avant le message suivant :

« Ne laissez pas les allumettes à portée des enfants, cela peut engendrer des flammes de taille importante, des pompiers en uniforme dans la chambre de votre conjoint, des cendres dans votre salon, de l’eau dans votre tiroir à argenterie, et dans votre téléviseur écran plat 109cm qui vous a coûté la peau d’un œil (mais vous ne pouviez quand même pas tolérer que Morenet du service immobilier en ait un plus grand que vous). Par ailleurs, les flammes sont des gaz incandescents, susceptibles de provoquer des brûlures importantes à l’épiderme humain, de cramer la grillade et de gâcher une soirée qui commençait pourtant bien. Toutefois à faible dose elles peuvent donner un goût intéressant à certains aliments, dont les enfants ne font pas partie ».

**Ce message sanitaire et sécuritaire vous est offert par « Tout feu tout flamme », la nouvelle collection de lingerie de Sim, pour des soirées torrides**

Après un nouveau Gingle, le programme reprendra son cours. On découvrira Cindy en larmes sur une plage des rives de la Moselle, prenant la difficile mais néanmoins nécessaire décision de rompre avec son mec qui est trop un salaud et qui pue du bec, sous l’œil compatissant et humide d’un animateur aux dents blanchies…

Et à aucun moment, il n’y aura de message avertissant que « l’abus de télévision rend con et gros »…

« Virgule » préventive, par Arpenteur, publicitaire depuis 1971

(c)photo arpenteuse2005 - irkoutsk, russie

Publié dans Virgules

Commenter cet article

Tolga 03/04/2007 10:17

Génial ce texte... C'est tellement possible et tellement vrai que la télé rend con et gros ( Et le roi, c'est pas moi c'est Morenet du service immobilier!)

milou 30/03/2007 17:25

T'aurais du faire carrière dans le pub, t'aurais tout dépoté ! Surtout le dernier slogan. Encore plus fort que "quand c'est trop, c'est tropico".

antigone 30/03/2007 15:33

Nous vivons de plus en plus dans un monde de science-fiction !

tippie 30/03/2007 15:04

C'est très fort.
Et c'est toujours un régal de te lire ;^) 

Plum' 29/03/2007 23:31

LECON N° 137 (je précise qu'il y a une cédille au C)... lui montrer que je le suis... dans tous ses déliresL'Arpenteur ? Parce que je le vaux bien...