Elysée Moi

Publié le par Arpenteur

Ca y est, le petit Nicolas a déménagé. Chez nos néanmoins voisins d’Hexagonie, cela s’appelle une passation de pouvoir. Faut dire qu’il ne s’installe pas à n’importe quelle adresse non plus. L’Elysée.

Je te vois venir, mais non, ça ne vient pas de « hélice, nom féminin : mécanisme servant à brasser de l’air ».

Elysée, c’est du grec vieux pour dire « le lieux des Enfers où les héros et les gens vertueux goûtent au repos après leur mort »*. Et les Enfers c’est l’endroit où les esprits et les âmes sont retenues « comme des ombres sans force ni sentiment, pure présence d'un passé à jamais aboli et qui reprennent amèrement vie quand on les évoque »*. Comme quoi faut pas s’étonner que jamais personne n’arrive à faire quoi que ce soit quand il habite ici. Finalement ce nom dérive probablement de « hélice ».

Malgré tout, on ne s’installe pas n’importe comment à cette adresse.

Pour y organiser un déménagement, il y a certains éléments indispensables.

Tout d’abord, il te faut un tapis rouge. Oui, pour des raisons de sécurité évidente : si le petit Nicolas marche dans le gravier de la cour sans tapis par-dessus, il risque de se noyer. Et ce tapis est rouge justement pour que Nicolas le voie bien, et ne fasse pas un pas à côté.

Ensuite, il te faut des militaires avec des costumes de l’ancien temps pour faire joli, comme ça Nicolas peut passer juste devant eux l’un après l’autre, seul moyen pour qu’ils le voient bien, et sachent que maintenant, c’est lui le chef, même si ses fringues sont moins marrantes.

Enfin, il te faut des escaliers. Personne n’a jamais connu un déménagement avec ascenseur. Et puis que serait un déménagement sans escaliers, sans « nom de dieu de bordel de merde » en essayant d’y faire passer le canapé, et sans « aïe mes doigts, tu fais chier putain, va doucement ! ».

Quant à la remise des clés, elle suit certaines règles bien précises.

Tout d’abord, l’ancien locataire attend en haut des marches. C’est rare qu’il soit du genre à descendre pour aider à porter des trucs.

Il te fait ensuite visiter les lieux, et te montre comment marchent les appareils électroménagers. Souvent, il te laisse des trucs. Nicolas il a eu de la chance, car Jacques lui a laissé une valise que c’est trop de la bombe, et un vieux collier doré, qu’il avait trouvé dans le grenier, mais dont il ne sait plus que faire.

Enfin, le nouveau raccompagne le vieux à sa voiture, une noire en général, comme les corbillards, puis ils se disent au revoir comme s’ils étaient copains, mais en fait le seul truc qu’ils ont en commun c’est d’avoir voulu habiter là. Et ce coup-ci c’est Nicolas qui a présenté le meilleur dossier à l’agence immobilière.

Quand l’autre est parti, Nicolas organise une petite fête avec ses potes pour leur montrer son nouvel appart. Il se la pète un peu, il faut bien le reconnaître. Après l’apéro, il va faire un tour dans la rue, avec des cavaliers à plumes rouges, et des jolies motos, pour montrer à tout le monde sa nouvelle bagnole.

Les jours suivants, il va inviter plein de monde, pour frimer encore un peu, et se moquer de leur appart pourri, et très vite, il va commencer à brasser de l’air…

Oui, c’est sûr, Elysée en vieux français ça veut dire « hélice »

«Virgule» présidentielle, par Arpenteur, déménageur depuis 1971

(c)photo arpenteur2006 - budapest, hongrie

*wikitexplique l'Elysée, partie des Enfers

Publié dans Virgules

Commenter cet article

Plum' 23/05/2007 11:09

Toi, tu devrais expliquer la politique aux novices, à ceux qui ne sont pas inscrits sur les listes électorales, aux mineurs en voie d'être majeurs, à tous ! Je suis persuadée qu'on exploserait les records de taux de participations aux prochaines élections !
Un grand bravo ! Je me suis régalée !

Franswa 20/05/2007 12:10

Un peu de dérision pendant qu'on serre les dents.Voilà quelque chose de bien venu...

Tolga 18/05/2007 18:06

T'as zappé l'passage où il roule une pelle à sa femme qu'est revenue après ses frasques avec un pubard à NYork, la ribe du soir dorée moulante, la coupe au carré des fils blondinets, la horde de photographes en furie... J'te recommande le petit film fort sympathique mis en ligne sur latelelibre. Tu m'en diras des merveilles. Vive la France, dotée depuis ce matin, d'un ministére de l'Immigration et de l'identité nationale. Quel grand pays !

Miss Alfie 18/05/2007 10:32

Ouais... Je retrouve assez mon emménagement, à ceci près que moi, j'ai eu les moyens de me payer des déménageurs qui ont tout fait pour moi...Enfin bon, si j'peux me permettre de plagier Renaud... "Etre né sous l'signe de l'hexagone..." je vous laisse deviner la fin...

antigone 18/05/2007 08:49

Très bien rendu arpenteur, ce "grand" moment d'histoire. Pff !!