A vos marques, prêts, taupes !

Publié le par Arpenteur

Sortir de son trou avec une histoire de taupe, il faut le faire…
Vous en rêviez, l’arpenteur l’a fait.
Si vous faîtes partie de nos chers voisins hexagonaux, vous savez qu’une taupe c’est un quelqu’un d’aveugle qui fout en l’air une pelouse, parfois avec un maillot bleu et un numéro dans le dos (de son nom scientifique : equipa pincis raymondus).
Si vous êtes suisse, vous savez peut-être qu’une taupe c’est une jeune femme sans doute fort avenante, qui infiltre pour le compte de sociétés de sécurité privées mandatées par des grands groupes, diverses associations, afin de participer à des séances où des gens coiffés de façon aléatoires boivent du thé, et même parfois des bières, en parlant dans le vide, et en fumant des substance parfois presque illégales.
On a par exemple vu Nestlé mandater Securitas pour envoyer une taupe dans des groupes altermondialistes. On parle beaucoup moins d’autres cas, qui n’en sont pas moins alarmants.
On sait par exemple d’une source sûre appellée Shanti (c’est un nom de code pour faire croire qu’elle est indienne, mais en fait elle vient de Goumoëns-Le-Châtel) que la boutique de parapluie Tetosec Sàrl qui à mandaté Alpha-gros-béta-sécurité SA pour surveiller les activités de boucherie Michud-Kalbermatten-&-Cie au coin de la rue, qui, les jours d’août de mauvais temps, récoltait les parapluies oubliés dans son échoppe pour les restituer à ses clients lors de leur prochain passage.
Ces innombrables informations permettent aux entreprises privées, ainsi qu’aux divers gouvernements d’établir un banque de données (appeler données des choses volées c’est quand même fort) gargantuesque appelée judicieusement « fichier Edwige » (oui, qui se méfierait d’une Edwige, franchement, et ça fait plus sérieux que « fichier Loana »…).
Ces fichiers sont tenus par des policiers genevois, qui, on le sait maintenant, ont tous fait moins de 20 fautes à la dictée de 12 lignes de leur examen d’entrée (ceux qui ont fait plus sont devenus présentateurs-télé ou videurs au Pub Montfort de Verbier).
Il ressort par exemple de ce fichier que : le 7 juillé Jean-Kevin Chombier est aller cherché troi saussisse de vot a la bouchry, mais il n’a pa oublier son parapluient quart il ne pleuvé pas encorre.
Grâce à un travail d’enquête minutieux et à une taupe d’une extrême dextérité qui a infiltré le fichier sous le nom de code Marie-Suzette, je peux vous révéler le contenu de la fiche établie sur l’arpenteur.
*****
Nom : arpenteur
Prénom : l’ (parfois virgule). Attention fétichiste de la ponctuation
Physique : super trop beau, franchement je le kiffe grave
Activité : s’amuse avec le blog le plus influent et drôle au nord de la route des cerisiers
Hobbies : regarder pousser son gazon en jurant (n’achète d’ailleurs aucun produit phyto-sanitaire du groupe Phytoplantox propriété de 3 ministres et du frère du Président).
Orientation sexuelle : selon certains ouï-dires, aime lécher les aisselles d’autrui en se faisant fouetter avec des glaïeuls mauves
Source du danger : n’a jamais lu un journal gratuit - regarde très rarement TF1, si ce n’est pour dire plus de gros mots que la télévision - essaie d’utiliser parfois son cerveau, heureusement sans grand succès.
Contre-mesures à envisager : l’empêcher de tuer Nikos Aliagas, et de voter pour qui que ce soit.
Mode opératoire : envoyer un hélicoptère de combat furtif asperger d’engrais son gazon toutes les nuits, afin qu’il n’ait plus le temps de penser à autre chose, ce qui le forcera en outre à acheter un produit retardant la pousse fabriqué par Phytoplantox.
*****
Cette enquête a permis de confirmer que pendant que vous regardez des abrutis se faire chier comme des rats morts pendant des mois avec des secrets à la con devant les caméras de TF1, on installe des caméras dans votre salon, pour trouver les vôtres de secrets, et surtout être sûr que vous n’envisagez pas de réfléchir pendant les pubs, puisqu’on monte même le son… (et c’est pratique comme ça vous les entendez depuis les toilettes, non ?)
Alors n’allez pas les forcer à dépenser encore plus vos impôts pour vous surveiller… et renoncez définitivement à penser. Vous ferez peut-être ainsi des économies fiscales… et moi aussi.
Gardez l’œil ouvert, car on l’a sur vous.
« Humeur » secrète, par arpenteur, mammifère fouisseur insectivore depuis 1971
©photo arpenteur2006 – Ontario, Canada

Publié dans Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

polly 21/09/2008 18:02

Alors en Suisse, ils ont déjà installé des caméras dans tes toilettes?C'est moche! Dans l'hexagone, les caméras sont dans les collèges neufs, ce qui donne des sueurs froides aux mômes quand une voix qui sort d'on ne sait où leur crie: "touchez pas aux murs avec vos mains sales!"Le nouveau jeu c'est de trouver les angles morts.

STV. 14/09/2008 14:16

Après six mois à jouer les arpenteurs à l'autre bout de la planète, me revoilà sur le net, à raconter les histoires d'un autre type d'arpenteur... Je vous le signale, au cas où cela vous amuserait....En tous cas ça fait plaisir de vous relire.:)

CarrieB 11/09/2008 13:37

De toutes façons quand on réfléchit on n'a que des problèmes, alors je crois que tu fais le bon choix!Mais entre ne pas penser et regarder les émissions de téléréalité il ya encore un pas...que je ne suis pas prête à franchir!

Marc 11/09/2008 00:19

Joli retour souterrain. 

louis 10/09/2008 11:26

Tu as le chic pour me filer "la pèche"